Concept

Commemoria est une initiative dont la mission est d'aider les personnes âgées dans leur processus de transmission aux générations futures à l'aide d'une application innovante.

Concrètement, l’outil permet de recueillir un ensemble de témoignages à propos de la vie d'une personne et de les organiser chronologiquement. Les proches de la personne postent des témoignages écrits, qui peuvent être enrichis de photos, documents, articles de presse, liens internet, vidéos mais également des témoignages audios ou vidéos afin de créer une biographie multimédia et permettre un échange extrêmement personnalisé entre traditions des aïeux et technologies actuelles. De cette façon, l’histoire de la vie de la personne est connue mais surtout transmise à ses descendants et à ses proches.

L’individu est le produit d’une histoire dont il cherche à devenir le sujet.

Vincent de Gaulejac

Transmettre l’histoire de sa vie

Comprendre, organiser, expliquer et faire parvenir à ses descendants et à ses proches l’histoire de sa vie est un magnifique cadeau à leur léguer car l’absence de transmission est la négation même de la vie et de la croissance normale d’une famille. A l’aide de la ligne du temps Commemoria, chaque internaute peut réaliser facilement une autobiographie chronologique où trouveront leur place tous les événements-clés de sa vie référencés le plus précisément possible. Cette démarche personnelle a le grand avantage de permettre à un individu de faire le point sur l'ensemble des expériences à travers lesquelles il est passé tout au long de son existence et de mettre en évidence les étapes charnières qui ont compté dans sa vie. En effet, il nous est impossible d'imaginer toutes les phases qui ont forgé ce que nous sommes sans les avoir listées chronologiquement. C’est en identifiant ces moments-pivots qu’il deviendra possible de mettre en évidence un série de cycles de vie mais aussi de déterminer les éléments qui nous lient à nos ancêtres et à nos descendants ainsi que les différents contextes (historique, sociologique, religieux, économique, philosophique, etc.) dans lesquels s’est déroulée notre vie.

Accompagner une autobiographie

L’accompagnement des personnes âgées qui séjournent à l’hôpital ou en maison de retraite est un véritable enjeu de société car il est souvent révélateur d’un défaut de formation et d’une solitude des soignants face à des épreuves qu’ils ne savent pas accompagner. Le fait de se raconter et de faire le récit de son histoire de vie peut aider une personne hospitalisée ou qui séjourne en maison de retraite à donner du sens à son existence à travers un processus de « mise en mots ». Avec la ligne du temps Commemoria, la relation d'aide en milieu hospitalier trouve un sens nouveau en prenant en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle du patient ainsi que celle de ses proches et du personnel soignant. C’est un support très positif qui permet au patient de réfléchir à sa vie et aux péripéties de son existence tout en laissant quelque chose derrière lui à travers le don de ses souvenirs à sa famille et ses amis.. En plus d'être un prétexte pour instaurer un dialogue, l’outil peut permettre un renforcement du lien entre le patient, sa famille et le personnel soignant lorsque ceux-ci participent activement au protocole.

Accompagner une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer au stage léger

La mémoire est fortement touchée dans la Démence de Type Alzheimer (DTA). Pour les personnes qui en souffrent, l’encodage et le stockage de nouvelles informations en mémoire est difficile et leur restitution l’est également. La mémoire se doit de lutter en permanence contre l'oubli. Ce dernier efface progressivement des souvenirs marquants et inestimables pour le patient DTA qu'il aurait probablement aimé transmettre à son entourage. L'intérêt, pour un patient présentant une DTA, de réaliser un récit de vie avec Commemoria est que celui-ci fixe ses souvenirs, de plus, il fait appel à la mémoire autobiographique qui est longtemps préservée dans la maladie d’Alzheimer. Les thérapies de réminiscence sont, quant à elles souvent préconisées dans la prise en charge des troubles cognitifs de la maladie d'Alzheimer car elles permettent au patient de continuer à communiquer et constitue ainsi un processus thérapeutique à part entière. L'intérêt de la réalisation d'un travail se situant entre « récit de vie » et « réminiscence » à l’aide de Commemoria avec des patients atteints de DTA en début de maladie, est donc pertinent et celui-ci peut tout à fait trouver sa place dans leur prise en charge.

Organiser des funérailles

Une désocialisation des croyances et des pratiques funéraires domine actuellement notre culture. Pourtant, aujourd’hui comme hier, le poids des symboles associés à la mort ne tarit pas. Ce changement de valeurs et de philosophie de notre société modifie de plus en plus la prise en compte des derniers instants de la vie. Or, ces moments particuliers marquent inévitablement l'histoire d'une famille et par conséquent, l’accompagnement des rituels funéraires actuels doit être redéfini en leur apportant du sens et en se basant sur la vie de la personne disparue. La ligne du temps Commemoria permet un rituel de séparation extrêmement personnalisé alliant traditions des aïeux et nouvelles technologies où la charge symbolique et le respect de la personne humaine, au-delà de sa mort corporelle sont impérativement soulignés. Le but de ce nouveau type de rites et de cérémonies est de soulager la tension de l’adieu, d’apporter un certain réconfort à la souffrance de ceux qui restent et de préparer le processus indispensable de deuil et de transmission de la mémoire.

Accompagner et partager un deuil

De nos jours, on assiste à une apparente accélération du processus de deuil car le délai de tolérance sociale a disparu. Pourtant, le deuil est une pratique symbolique indispensable à la vie et demande un long travail sur soi même qu’il est difficile de fixer dans le temps. Négliger les différentes étapes du deuil, c’est risquer de gommer la mort. Le travail psychologique du deuil ne peut se réaliser que dans le cadre d’une pratique symbolique, étagée et codifiée. Il s’agit d’un processus unique et actif lié d’une part à l’histoire de chacun des participants, et d’autre part à la façon dont ce processus est accompagné. Grâce à la ligne du temps Commemoria, participer à la réalisation collaborative de la biographie du défunt aidera ses proches à mieux comprendre ce qu'ils vivent et à partager leurs sentiments et émotions avec ceux qui ont côtoyés la personne disparue car refouler ces émotions peut fragiliser leur personnalité dans le futur. Ce travail essentiel de commémoration aidera également les participants à élaborer l’absence du défunt et évitera l'apparition de troubles psychologiques qui empêchent de bien vivre résultant d'un décès dont le deuil n’a pas été fait correctement.

Clôturer un deuil

La dernière phase du travail de deuil est celle de l’acceptation pacifiante qui conduit à une relance de la vie. La clôture du travail de deuil est fondée sur un processus d’intégration et non de résignation. Elaborer l’absence du mort demande du temps afin de pouvoir remplacer cette carence physique par une présence intérieure basée sur une relation d'un genre nouveau avec le disparu qui va perdurer. Clôturer un deuil, c’est faire la paix et se défaire des liens existants pour en créer de nouveaux. Avant de complètement réintégrer la vie, l’endeuillé a parfois besoin de recevoir la permission de rompre le deuil. Une cérémonie collective de clôture du deuil prendra tout son sens et son utilité à ce stade. Commemoria a pour objectif d'aider à l'instauration de ces nouveaux liens entre le défunt et ces proches. Cela signifie que ces derniers seront à cet instant capable parler de la perte de cet être cher, le retrouver en soi et poursuivre sa vie en pouvant de nouveau désirer et être capable d’instaurer de nouvelles relations sociales.

Commémorer un événement collectif

Commemoria est une initiative de recueil et de mise en relation de témoignages, qui s’inscrit dans le cadre de la santé mentale individuelle et collective, du devoir de mémoire et de commémoration des évènements collectifs et individuels, des deuils collectifs et individuels impossibles et du rétablissement de la vérité sur des évènements historiques refoulés ou déniés. La ligne du temps Commemoria est aussi destinée aux particuliers et aux communautés qui souhaitent simplement conserver et pérenniser la mémoire d’un évènement et des personnes concernées par celui-ci. Grâce à l'outil, des individus et des communautés établiront des réseaux qui feront renaître une mémoire perdue, ou en passe de l’être, et qui encourageront la mise en relation entre le passé et le présent, donnant ainsi un éclairage inédit aux évènements. En permettant de célébrer et d'articuler différents événements historiques, individuels ou familiaux, Commemoria utilise le passé comme catalyseur d’un futur plus conscient et encourage le dialogue entre les communautés. La possibilité d’héberger une grande diversité de lignes du temps commémoratives, qu'il s'agisse d'initiatives locales ou internationales, et de les mettre en relations génératrices de sens et de compréhension, permettra de tirer les leçons de l'histoire pour répondre aux défis de maintenant.